Divertir les marmots, un jeu d’enfant

Ils ont la bougeotte pour des raisons multiples. Découvrir l’inconnu, se défouler, vivre des expériences culturelles. Les enfants sont comme ça. Imprévisibles et différents. Ça tombe bien, le territoire Autour du Louvre-Lens l’est aussi.

D’Indiana Jones à Hercule Poirot 

Ici, vos enfants ne se contentent pas de calibrer les patates, ils tiennent la friterie. Ils n’écoutent pas les battements du cœur au stéthoscope mais déambulent dans un corps humain de plusieurs mètres de long façon Indiana Jones aux aguets. Cité Nature à Arras est un endroit à part. Un laboratoire où l’on apprend en s’amusant  : c’est d’ailleurs le slogan de cette ancienne usine de lampes de mineurs réhabilitée par Jean Nouvel. Désormais, ce gigantesque bateau abrite des expositions sur l’équivalent de deux piscines olympiques. Les cinq sens, la voie lactée, les déserts, la forêt, les fruits… Tout ce qui touche au vivant est exploré par les petites mains des visiteurs. A Cité Nature, la majorité légale est fixée à 18… mois. Passé cet âge, on vous accueille pour des ateliers motricité. Durant les beaux jours, les bambins peuvent gambader dans le jardin pédagogique et cueillir une fleur pour maman.
Pour papa, point de pétales mais peut-être une dent de bison ! Il faut alors se diriger vers Arkéos. L’été, le site archéologique ouvre des ateliers de fouilles. Munis d’une truelle, vos chers explorateurs jouent les Howard Carter. A défaut de découvrir la tombe de Toutankhamon, ils dénicheront à coup sûr une pépite. En revanche, ce sera moins « fossile » pour eux de mettre la main sur l’équipement de Martin le galibot. Pour y parvenir, ils doivent impérativement se rendre au Centre Historique Minier de Lewarde et jouer les Hercule Poirot. Si le vent leur est favorable, peut-être retrouveront-ils le géomètre qui a disparu des radars. Ils auront alors les sens suffisamment affûtés pour relever l’ultime mission : récupérer l’inestimable trésor d’Ernest, leur grand-père gueule noire. Tout ça en 45 minutes dans une pièce de 18m² éclairée au néon sous l’Office de tourisme de Cœur d’Ostrevent. Faute de quoi, tout s’effondre.

Arme de distraction massive

Pour les casse-cou ? Le plus grand parcours filets du monde. Pour les loupiots en mal de galipettes ? Une plaine de jeux tout droit sortie d’une fable. Pour les clients d’adrénaline ? 650 mètres de descente à 35/km par heure dans une luge aérodynamique. Le Parc d’Olhain est une arme de distraction massive. Un écrin de verdure que vos enfants peuvent découvrir sous la ligne de flottaison (piscine), depuis le plancher des vaches (VTT) ou au milieu de la canopée (accrobranche). Depuis ce perchoir, ils devineront peut-être la pointe des terrils jumeaux de Loos-en-Gohelle. Car à 10 kilomètres à vol d’oiseau, un autre programme attend les 3-6 ans : la découverte de l’environnement naturel des terrils en compagnie de Terribou et de Terrisson. En deux heures, ces deux sympathiques guides les emmènent jusqu’au premier belvédère. Si la chance leur sourit, ils verront des papillons, croiseront des oiseaux rares et apercevront la queue d’un renard !

On va s’a« musée » au Louvre-Lens

Le Louvre-Lens appartient à ses visiteurs. Y compris aux plus jeunes. Dès 9 mois, bébé s’ouvre au monde. C’est l’heure des chants et des jeux de couleurs autour d’œuvres adaptées aux premiers émois sensoriels. Vos bambins veulent voir du pays, quitter le tapis de sol, prouver qu’ils sont capables d’aller plus loin qu’ »areuh » ? Le musée propose des visites avec manipulation d’objets en lien avec les œuvres exposées. Pour peu qu’ils aient la fibre artistique et quelques centimètres de plus, ils pourront modeler, dessiner, voire peindre en famille ! Vous l’aurez compris, au Louvre-Lens, on se cultive en s’amusant. La Galerie du Temps devient le terrain d’une chasse aux trésors interactive, la médiathèque un refuge pour férus de lectures contées et le parc un jardin-potager où faire pousser les idées.

L’habit fait le môme

En 1355, Jean le Bon entre à Douai. Le roi de France ne peut pas encore gravir les 196 marches du beffroi érigé trente ans plus tard. Vos marmots, si ! Enfin…vos pages de bonne famille. L’ascension jusqu’à Joyeuse, l’énorme cloche de 5,5 tonnes, s’effectue en tabar pour les garçons et en sur-tablier pour les filles. A chaque niveau, les 6-10 ans abordent un pan d’histoire en donnant de l’épée devant le regard approbateur de leurs parents (déguisés en échevins et nobles dames) et du lion des Flandres qui trône tous crocs acérés au sommet de l’édifice. Si vous avez la vue aussi perçante que le félin, vous devinerez les collines de l’Artois où vous attendent deux autres visites costumées : celles des châteaux d’Olhain et de Créminil. D’un côté, on parle de banquet, de l’autre de potion magique. Dans les deux cas, on se régale…

Le saviez-vous ?

Bouillon de Culture. Si les enfants devaient attribuer une note à l’ancienne fosse Declercq, ce serait 9,9/10. D’où son actuel nom de 9-9bis peut-être. Dans ce haut lieu désormais voué à la culture, les enfants applaudissent les artistes au Métaphone (chanteurs, performeurs, conteurs, danseurs), participent à des ateliers d’une rare inventivité (vidéo, son, art plastique/créatif, photo) quand ils ne partent pas à l’assaut du potager de la cité jardin ou du terril 110 pour les plus téméraires. Finalement, au 9-9bis, les enfants ne sont jamais sur le carreau.

Informations pratiques

  • Cité Nature, 25, boulevard Schuman. Tél. : 03 21 21 59 59
  • Arkéos, 4401, route de Tounai à Douai. Tél. : 03 27 71 18 00
  • CHM Lewarde, rue d’Erchin à Lewarde. Tél. : 03 27 95 82 82
  • Le Trésor d’Ernest, renseignement à Cœur d’Ostrevent tourisme, 34, rue de Chambéry à Péquencourt. Tél. : 03 27 08 45 06
  • Parc d’Olhain, rue de Rebreuve à. Maisnil-les-Ruitz. Tél. : 03 21 27 91 79
  • Terribou, Terrisson, CPIE Chaîne des terrils, rue Blum à Loos-en-Gohelle. Tél. : 03 21 28 17 28
  • Musée du Louvre-Lens, 99, rue Bert à Lens. Tél. : 03 21 18 62 62
  • Visite costumée du beffroi de Douai, Office de tourisme de Douai, 77, place d’Armes à Douai. Tél. : 03 27 88 29 79
  • Visite costumée des châteaux d’Olhain et de Créminil, Office de tourisme de Béthune-Bruay, 3, rue Briand à Béthune. Tél. :03 21 52 50 00
Partagez :