Clair-obscur

Où l'acheter

LUEUR – La lampe de mineur réinterprétée

Du noir jaillit la lumière 

Camille Khorram et Jean-Baptiste Ricatte, designers des Hauts-de-France et lauréats du concours ALL, réinterprètent l’objet en s’inspirant des premières lampes de mineurs. Le motif central du photophore rappelle le tamis d’acier entourant jadis la flamme des lampes de mineurs.
La chaleur de la bougie permet de redonner à la porcelaine sa blancheur et sa translucidité et laisse la lumière rassurante de la flamme jaillir du noir.
La flamme de la bougie confère à l’objet une dimension vivante et chaleureuse à l’image de la destination « Autour du Louvre-Lens »

Le photophore LUEUR est en porcelaine de Limoges. La peinture noire thermochromée provient de la société Guy Degrenne.

Prix en boutique à partir de 98 €

Un savoir-faire en vidéo

Où l'acheter ?

Centre Historique Minier de Lewarde

Fosse Delloye, Rue d'Erchin, 59287 Lewarde

Intérieur Jour à Lens

3 Rue René Lanoy, 62300 Lens

La librairie-boutique du Musée du Louvre-Lens

99 Rue Paul Bert, 62300 Lens

Office de Tourisme de Béthune-Bruay

Rue Aristide Briand, 62400 Béthune France

Office de Tourisme de Lens-Liévin

16 Place Jean Jaurès, 62300 Lens

Office de Tourisme du Douaisis

70 Place d'Armes, 59500 Douai

Partagez :

Focus

Camille Khorram &
Jean-Baptiste Ricatte

Designers gagnants
Camille Khorram et Jean-Baptiste Ricatte se rencontrent lors de leurs études aux Arts décoratifs de Strasbourg dont ils sortent diplômés en 2010 et 2011.
Depuis, ils développent tous les deux une activité de designer freelance et se sont spécialisés dans le secteur du mobilier et de l’aménagement d’intérieur. Ils collaborent aujourd’hui avec des éditeurs, comme Cinna ou Roche Bobois mais développent aussi une expertise locale pour satisfaire les demandes de clients industriels ou issus du domaine culturel. Leur travail inclut également une recherche autour des matériaux, qu’ils questionnent et expérimentent lors de collaborations avec un réseau de partenaires fabricants, artisans ou industriels. En 2017 et 2018, ils participent à deux programmes de résidences design, en Pologne et en Thaïlande et développent une approche plus centrée sur la matière et les savoir-faire. Ils accordent aussi une importance particulière à intégrer une démarche environnementale dans leurs projets afin de proposer des objets justes et peu impactants.
Parallèlement à leurs activités, ils enseignent le design en BTS et DSAA à l’ESAAT de Roubaix.