La Sainte-Barbe sur tous les fronts

Patronne des mineurs, Sainte-Barbe est célébrée de multiples façons dans le bassin minier. Retraite aux flambeaux, visite guidée atypique, cortège : la tradition se perpétue.

Lumineuse idée

Une retraite aux flambeaux entre chien et loup, c’est toujours un moment de grâce. Depuis une dizaine d’années à l’occasion de la Sainte-Barbe, les terrils jumeaux de Loos-en-Gohelle sont pris d’assaut par des centaines de randonneurs. Munis de bonnes chaussures et de lampes frontales ou de poche - de préférence sans pile car le site est pôle développement durable, ils se donnent rendez-vous au pied de la base du 11/19. D’un seul homme, tout le monde prend la route, direction les plus hauts terrils d’Europe. La magie opère dès les premiers instants. Enfants et adultes marchent en file indienne, formant une joyeuse guirlande mobile. L’ascension, lente et pittoresque, débouche sur un panorama à 360° à couper le souffle. Le temps, justement, de le reprendre et de redescendre la montagne de schiste. La totalité du périple dure environ trois-quarts d’heure. A l’arrivée, on déguste une tartine de saindoux trempée dans une bonne soupe de légumes. Il faut bien reprendre des forces.   

Quand : le dimanche 4 décembre 2016 (début du protocole à 9h45)
A : Liévin
T : 03 21 44 89 89
Gratuit

Authentique descente

En 2015, le musée de la Mine d’Auchel a enregistré son 100 000e visiteur. Une performance pour ce petit musée qui fêtera ses 30 ans l’année prochaine. En attendant, la douzaine de guides bénévoles (dont d’anciens mineurs) vous convie à fêter dignement leur sainte patronne au fond du puits. Enfin presque, puisqu’on descend à quelques mètres seulement. Mais les sensations sont bien réelles. Les 250 mètres de galeries constituent l’élément clé de la visite tandis qu’en haut, on découvre une salle des pendus reconstituée ou encore la pièce principale d’un coron de 1930, avec baignoire, machine à coudre, cafetière d’époque. Car c’est là tout le sel de la visite. Le souci du détail fait du musée d’Auchel une vitrine du patrimoine minier. Le 4 décembre, vous aurez même droit à un mini « briquet », le fameux repas du mineur.   

Quand : le dimanche 4 decembre (à partir de 14 h)
A : musée de la mine, boulevard de la Paix à Auchel
T : 03 21 52 66 10
Tarif : 5 €/3 €

La Saint-Gaston fête les enfants

Si vous avez des enfants entre 5 et 12 ans, profitez de la Saint-Gaston pour les emmener au musée des Beaux-Arts d’Arras le premier dimanche du mois de février. Depuis vingt ans, les salles de l’abbaye Saint-Vaast1  – en latin Vedastus et en Français Saint-Gaston – accueillent des comédiens, des jongleurs, des conteurs, des danseurs et autres artistes passionnés. Chapeauté par l’association Muse Musons Musée, l’événement attire des centaines d’enfants qui saisissent l’occasion pour admirer les collections, remplir un petit livret culturel et festoyer autour d’un goûter.  

Quand : le dimanche 5 fevrier 2017, de 14 h à 17 h 30
A : musée des beaux-arts d’arras, 22, rue Paul doumer
T : 03 21 71 26 43
Gratuit

Saint-Nicolas éblouit petits et grands

Comme chaque année, le saint préféré des enfants descend du beffroi d'Arras. Rendez-vous au pied du beffroi pour assister à ce rendez-vous exceptionnel ! Les enfants pourront ensuite rencontrer Saint Nicolas pour la traditionnelle distribution de friandises. 

Mardi 6 décembre à 17h30
A : Place des Héros – Arras
Rens. : Office de Tourisme d’Arras
T : 03 21 51 26 21
contact@explorearras.com

Commentaires

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.